Lawrence, Principessa, Zia Banana,
la Reine des pâtes...

ELLE A BEAUCOUP DE CHAPEAUX, MAIS C'EST SURTOUT
UNE FIGURE DE LA CUISINE HEALTHY HAUTE-VITALITÉ À PARIS

 
 
Elle a commencé par être journaliste de mode puis décoratrice, mais c'était là depuis toujours : Lawrence Aboucaya avait un lien particulier avec la nourriture (et comme ce n'est pas elle qui rédige ce texte, on peut parler de ses excursions nocturnes dans le frigo pour du chocolat praliné ou du gingembre confit).
Zia finestrina.jpg
Elle est une des premières en France à s'intéresser à l'extraction à froid, à la cuisine crue, sans gluten et vegan et aux graines germées, et constate une vraie demande à laquelle elle décide de répondre. En 2003, forte de ses convictions précocement vertes et d'un talent pour l'art de vivre, elle met enfin un pied dans la cuisine professionellement et ouvre une boutique/bar à jus — baptisée POUSSE-POUSSE non sans humour — où elle commence rapidement à servir quelques assiettes qu'elle cuisine elle-même. Le lieu s'agrandit et devient en quelques années un restaurant culte pour les mangeurs bio, végétariens, vegan et raw, un lieu de rencontre et de partage, reconnu par Alain Ducasse comme un incontournable à Paris.

Lawrence suit régulièrement des stages et formations en nutrition pour être toujours à la pointe des nouvelles recherches en alimentation vivante (et il y a toujours du chocolat praliné dans son frigo, parce que le bien-être vient aussi avec les transgressions).
She started her carrier in journalism and then decoration, but it was always there : Lawrence Aboucaya had a special relationship with food (and since she's not the one writing her own bio, we can talk about her night trips to the fridge for praliné chocolate and candied ginger).
Zia bananita.jpg
She was one of the first people in France to take an interest in cold-squeezing, raw food, gluten-free and vegan cooking or sprouted seeds, and noticed a real demand and a gap in the market that she decided to fill. In 2003, armed with her early green beliefs and a talent for lifestyle, she enters the kitchen professionally at last and opens a healthy grocery shop and juice bar called POUSSE-POUSSE. She quicky starts serving lunch plates she cooks herself in the back before naturally, in time, growing into a real restaurant. POUSSE-POUSSE soon becomes a trusted spot for healthy, vegan and raw food eaters, recognized by chef Alain Ducasse as a staple restaurant in Paris.

Lawrence regularly attends workshops and conventions about nutrition to keep up with the latest researches in "alive food" (and there still is praliné chocolate in her fridge, because health includes digressions).
 
 
 
Lorette.jpg

Pousse-Pousse
 

Entre 2002 et 2015, Pousse-Pousse a proposé une cuisine haute-vitalité biologique et végétarienne, sans gluten, parfois vegan et parfois crue.
Plus que le premier restaurant et bar à jus du genre, Pousse-Pousse était un lieu de rencontre, un endroit où l’on échangeait des adresses et des bons tuyaux autour de petits plats rapides, vraiment délicieux et très très sains, et bourrés de superlatifs. La cuisine qu'on y dégustait a fait entre autres son apparition au menu du Plaza Athénée grâce à la reconnaissance d'Alain Ducasse.

DSC_0188+.jpg

Pousse-Pousse
 

Between 2002 and 2015, Pousse-Pousse offered organic, vegetarian, gluten-free, sometimes vegan and sometimes raw cuisine. More than the first restaurant and juice bar of the kind, Pousse-Pousse was a community spot, a place for people to exchange stories and tips over quick and srcumptious food. The same food made an appearance on the menu of the Plaza Athénée hotel in Paris thanks to chef Alain Ducasse's recognition.